Social Media Icons

LE DOUX PARFUM DES MARGUERITES D'AMÉLIE B.

Je vous retrouve aujourd'hui pour un roman feel good, une petite fraicheur qui vous fera passer un bon moment de lecture.
Le doux parfum des marguerites d'Amélie B. est un livre parfait pour l'été.

Je remercie l'autrice pour cette lecture. Ayant déjà lu quelques unes de ses oeuvres, j'ai foncé sans aucun doute.




VOICI LE RESUMÉ :

Hannah a tout pour être heureuse : un père bienveillant, une grand-mère aimante, une amie pétillante, un quotidien confortable à Saint-Tropez, et une passion dévorante : le surf.
Seul l'amour manque à ce tableau presque parfait... jusqu'à ce qu'elle rencontre Mathias, jeune trentenaire récemment installé en ville...
Sous des airs durs et une humeur changeante, il cache une gentillesse qui séduit immédiatement la jeune fille.
Mais...
Mathias est-il aussi sincère qu'il le prétend ?
Lors d'un voyage en amoureux, Hannah va découvrir avec horreur ses véritables intentions...



C'est assez rare que je lise des romans feel good comme celui ci, encore moins des romans d'été.
Mais parfois, quand je commence à saturer des livres gothiques, thrillers et autres merveilles que j'adore dévorer, j'aime me plonger dans un univers totalement différent.
Une sorte de petite transition "relaxation".

Et Le doux parfum des marguerites était exactement ce qu'il me fallait.
Les personnages sont tous très différents, j'ai beaucoup aimé Jessica la meilleure amie d'Hannah. 
J'ai aimé son fort caractère qui parfois aide à recadrer la vie agitée de notre protagoniste.

Au début Hannah n'a vraiment pas de chance, j'avais vraiment mal au coeur pour elle. 
Mais l'atmosphère garde toujours une touche d'humour avec des rebondissements assez cocasses.

Ce que j'ai préféré, ce sont les décors. Le sud de la France, New York...
Comme avec ses livres précédents, j'ai ressenti une certaine évasion, un dépaysement.
C'est très agréable et sa plume légère, douce convient parfaitement à ce type d'histoire.
Amélie B. sait comment décrire les lieux et nous donne véritablement l'impression d'être avec les personnages en tant que touriste. J'ai adoré voyager à leurs côtés.

La naïveté d'Hannah à l'égard de Mathias me rendait folle, mais les différentes étapes de leur relation étaient tellement bien menées que je ne peux que m'incliner tant je fus happée par l'intrigue.
Sans ce côté humoristique, le début me faisait vraiment penser à un thriller, très leger certes mais le suspense était à son comble.
J'ai pas mal accroché avec Manuel, qui je trouvais très terre à terre.
Bref, cette lecture m'a conquise. J'ai aussi apprécié les tout petits clin d'oeil que fait l'autrice à l'égard de certains personnages dans ses autres romans.

C'est evidemment la période idéale pour lire ce livre.
Je vous le recommande et vous assure un beau voyage.

*à lire sur une terrasse en plein soleil, accompagné d'une boisson fraîche, le son des oiseaux et du vent.*

Vous pouvez vous le procurer ici : Le doux parfum des marguerites d'Amélie B.


ANNA PLURIELLE DE VIRGINIE VANOS

En ce samedi, je vous retrouve pour la chronique d'un petit bonbon littéraire. 

Anna Plurielle de Virginie Vanos est un roman entre la romance et le fantastique avec une petite touche de philosophie. 

Je remercie l'autrice pour cette belle découverte ainsi que le site Simplement.




VOICI LE RESUMÉ :

Qui n'a pas rêvé d'avoir plusieurs vies pour vivre toutes ses envies ? Lorsque Elsie est victime d'un accident mortel, elle se retrouve devant son ange gardien, Ernie. Celui-ci lui annonce qu'elle doit accomplir trois objectifs pour réussir sa vie : voyager à travers le monde et le comprendre, vivre un véritable amour, avoir une pensée philosophique faisant avancer l'ensemble de la pensée humaine et la diffuser. Si elle a échoué en tant qu'Elsie, Ernie lui donne droit à six incarnations pour y arriver. Pas une de plus ! Elle bénéficie cependant de quelques privilèges : elle se souviendra de leur conversation et s'incarnera directement dans un corps de 21 ans, sans passer par l'enfance ; elle portera toujours le même prénom, Anna, et gardera ses yeux bleu marine. Aidée d'une équipe d'anges gardiens folkloriques, Elsie, devenue Anna, arrivera-t-elle à réussir "ses vies" ?



Après une lecture sombre et complexe, j'aime me diriger vers des romans plus légers, tout en restant dans les registres que j'affectionne : le surnaturel, la philosophie, le fantastique...
Et ce roman était parfait pour la situation.

Anna Plurielle est un livre à l'intrigue émouvante, qui fait sourire plus d'une fois, mais qui m'a aussi fait verser quelques larmes à plusieurs reprises. Des larmes de compréhension principalement,
car il évoque le sens de la vie, la légéreté des choses, l'importance de l'entourage et des proches, la signification que chaque acte apporte dans ce cycle qu'est la vie...
Il nous parle de la réincarnation, des "bénéfices" que ça peut apporter mais aussi des points négatifs que l'on ne voit pas aux premiers abords.

J'ai particulièrement aimé que chaque nouvelle vie ait son propre chapitre, chaque histoire, chaque vie d'Anna est différente et j'ai ainsi eu l'impression de lire un joli recueil de nouvelles. Nouvelles toutes rattachées ensemble par quelques souvenirs, indices. Et le tout forme un roman doux et profond.

Je me suis attachée à Anna, cette fille si sensible qui aime la vie et qui donne tout pour cette vie.
Un personnage qui fait réfléchir, qui enrichit...

Les anges gardiens sont très drôles. De par la forme qu'ils prennent, mais aussi par la manière dont ils s'expriment. Ils relativisent pas mal les choses et cette touche d'humour dans cet univers assez bouleversant fait toute la différence.
J'ai beaucoup aimé Ernie evidemment, mais aussi Nini. Ce sont des personnages très touchants.
Anna est une héroine forte et qui avance, elle prouve au lecteur/lectrice que le passé est d'une grande importance. Il ne faut pas y rester coincer, ni en être hanté, mais au contraire s'en servir comme une force pour évoluer dans notre chemin de vie. Ce passé nous aide à accomplir de nouvelles choses et à ouvrir les yeux sur notre avenir.

J'aurais aimé que certains chapitres soient plus longs, c'est le seul petit regret que j'ai tant cette lecture fut douce.

Je vous le recommande pour une belle réflexion.

Vous pouvez vous le procurer ici : Anna Plurielle de Virginie Vanos.


LES ROYAUMES DEMONIAQUES - TOME 1 : LA ROCHE DES ÂGES DE CHRISTOPHER EVRARD

Les Royaumes Démoniaques - Tome 1 : La Roche des Âges de Christopher Evrard est un roman fantastique que j'ai reçu en service presse après en avoir fait la demande sur le site Simplement

Je remercie l'auteur pour sa confiance.



VOICI LE RESUMÉ :

"Mes erreurs sont tout ce qu'il me reste." - Ciwen
L'horreur et la violence côtoient la féerie et la beauté. La magie et les combats forgent la réalité au jour le jour. Tandis que les légendes et mythes résonnent dans l'inconscient collectif comme des promesses d'un jour meilleur. Telle la mystique Roche Des Âges que Ciwen, un mage de foudres, recherche désespérément. Dans une existence où le macabre est un lot quotidien... Quel est le sens de la vie ? Quelle signification donner à des concepts comme l'amour et la haine, ou la guerre et la paix ?
Comment les définir, et les dépasser ? Tant d'éternelles énigmes qui se posent à chaque instant, depuis la nuit des temps. Les réponses apparaissent toujours dans le noir, telles des lucioles fuyantes... 

Ce premier tome est brillant. 
Je suis vraiment ravie d'en avoir fait la demande. Lorsque j'ai lu le résumé, j'ai directement pensé au Seigneur des Anneaux... à tous ces univers très riches et complexes que j'ai beaucoup aimé lire par le passé. J'en lis moins désormais car je trouve qu'ils demandent beaucoup d'implication : il faut être concentrée et le rester jusqu'au bout.

Christophe Evrard a une plume parfaite pour cet univers, tout en étant à la fois moderne. Il y a beaucoup de descriptions mais elles n'alourdissent pas la lecture. C'est fluide et mélodique. 
La beauté est très présente dans ce monde, elle se mêle très étrangement à toute la noirceur de certains personnages et de certains lieux.

L'atmosphère est vraiment très spéciale, une grande dualité opère entre beaucoup d'éléments et de caractères. J'ai tout simplement adoré ces fusions, ces différences, et je me suis aussi attachée à Ciwen. 

Ciwen est un personnage très sombre, très direct. Il fonce tête baissé dans sa quête de la Roche Des Âges sans aucune pitié. Il est déterminé. Son passé le hante et j'ai trouvé ce côté mystèrieux très intéressant.
Ciwen semble aussi être indestructible et le suivre avec tous ces rebondissements fut passionnant.

J'ai moins aimé le personnage d'Olivia, malgré son fort caractère et sa détermination à protéger les siens, j'ai juste moins accroché. 

J'ai vraiment hâte de découvrir ce qui attend ces deux protagonistes et j'espère qu'un Tome 2 est en vue.

Ce roman est vraiment riche et ce que j'ai particulièrement aimé par rapport à mes autres références dans le fantastisque, est que ce monde possède encore plus de détails, de créatures. Et pour couronner le tout, le plus attirant selon moi est cette ambiance macabre et sombre omniprésente dans l'intrigue.
La présence d'elfes, de fées mais aussi de démons, et de toutes ces créatures de l'ombre, aide le lecteur/lectrice à s'évader. 

C'est un univers fantastique assez unique et je vous le recommande les yeux fermés.