La fille au mitote de Marceline Bodier

Bonsoir à tous !
Me revoilà ce soir pour une chronique de La fille au mitote de Marceline Bodier.
Marceline m'a proposé de lire son livre via Simplement.

Voici le résumé :

Mitote (prononcez mi-to-té) : définit chez les Toltèques l'inconscient qui crée une sorte de brouillard - fait de nos secrets - entre les autres et nous. 

Été 1979. Stéphane, Jean-Jacques, Blaise et Agatha vivent un été enchanté, bercés par la musique de Led Zeppelin et leurs rêves de gloire.
Devenus inséparables, les trois garçons emménagent ensemble à Nancy pour poursuivre leurs études. Une vie de fêtes et d'insouciance... ou presque, car Stéphane, jeune homme solaire et talentueux est aussi jalousé qu'admiré par ses camarades. Lorsqu'il est retrouvé assassiné, tous sont suspectés, en vain.

2008. Le fils de Stéphane essaye de résoudre enfin le mystère de la mort de son père, mais aussi de mieux connaître cet homme qui ne l'a pas élevé. Il entraîne avec lui la fille de Jean-Jacques, qui cherche à lever le voile sur les secrets de sa famille.

Un roman à l'atmosphère envoûtante sur le passage à l'âge adulte, qui prend le temps d'explorer les zones d'ombre de l'âme humaine.


J'ai découvert ce livre sans lire le résumé. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, j'ai accepté de le lire grâce à sa jolie couverture qui rappelle l'automne.

J'ai eu l'impression de faire un grand voyage. Un grand voyage dans le temps, Marceline Bodier nous emmène dans la jeunesse d'adolescents vivant à la campagne dans les années 70.
L'intrigue se tisse tout doucement, j'avais l'impression parfois qu'il y avait quelques longueurs, mais en arrivant vers la fin, je me suis vite rendu compte que c'était indispensable pour bien comprendre l'histoire.
J'ai adoré l'ambiance, Stéphane, est passionné de Rock, il est fan de Robert Plant et collectionne les Rock&Folk... comme moi! Je me suis beaucoup retrouvée dans ses goûts musicaux et retrouver ce magazine avec lequel j'ai grandi (et pourtant je n'ai que 24 ans) m'a fait très plaisir.

L'autrice décrit très bien les relations fraternelles et amicales. L'adolescence, ses émois, ses inquiétudes, chaque émotion est palpable. Elle nous replonge dans cette insouciance, ces désirs qui hantent toute cette jeunesse.

Cette jeunesse qui déborde de jalousie, d'envie... Au fur et à mesure, le caractère et la personnalité des personnages s'intensifie et certains traits s'assombrissent.

Je pensais lire une histoire de rivalités, de destins, et me voici plongée dans un thriller bien mystérieux.
Qui a tué Stéphane ? Et qui sont réellement ses amis ? Est-ce leur envie de pouvoir, de réussite qui les a mené à cette fatalité ?

Très envoûtant comme le dit le résumé. Je vous recommande ce roman très énigmatique.
Vous pouvez le trouvez ici.

Un grand merci à Marceline de m'avoir fait confiance, et merci à Simplement de me permettre de découvrir des petits chefs d'oeuvre.

Commentaires

Articles les plus consultés