Social Media Icons

Les Récits Sélénites 2 "Effets d'emprises" de Sélène Derose



En ce Week-end précédant Halloween, je reviens pour la chronique d'un recueil que j'attendais avec une grande impatience.
Il s'agit des Récits Sélénites, volet 2, "Effets d'emprises" de Sélène Derose.
Sélène Derose est une autrice indépendante et auto-éditée que je suis assidument. 
Ses oeuvres sont toujours des coups de coeur, je ressens toujours les émotions qu'elle souhaite transmettre à travers elles, et le travail acharné qu'elle place dans chacun de ses écrits.
C'est une autrice incontournable selon moi et je vous recommande de lire son premier roman fantastique/thriller psychologique, Alter Ego - Au delà des apparences qui fut une de mes lectures favorites de l'année 2017.


Le premier volet des Récits Sélénites portait plutôt sur des légendes, toutes ayant un message à faire passer, une morale
Le tout déjà dans un registre assez mystérieux et sombre.
Mais ce volet 2, "Effets d'emprises" se veut plus horrifique, fantastique, parfois même gothique.
Pour mon plus grand plaisir...

Voici le résumé :

Histoires de toutes sortes, empreintes de mystère, naissent et s'assemblent dans les Récits Sélènites.
De la journaliste avide à l'enfant innocent, du village enclavé dans une sinistre forêt à l'immense cité aux moeurs sournoises, en passant par une maison décrépie mangée par le lierre, une brume dont il faut se méfier au crépuscule, de sombres époques et leurs légendes captivantes, inquiétantes, se déploient comme l'obscurité sans lumière dans Effets d'emprises.

L'ordre des nouvelles :

Les mystères de Melmenac
Les amants maudits
Abomination
Les 7 illusions
Le musée des légendes




Je crois bien avoir préféré ce volet au premier, j'avais adoré le sens profond des nouvelles de Quêtes, d'ombre et de lumière, mais Effets d'emprises dispose d'une ambiance tellement particulière et glauque que j'ai su dès les premières pages que j'allais le dévorer.

Ce recueil de cinq nouvelles, nous porte d'un univers à un autre. Toujours dans l'horreur et l'obscurité. Toujours dans cette atmosphère lugubre idéale pour la période.
Mes favorites sont Les amants maudits et Le musée des légendes. Ce sont les nouvelles 'gothiques' de cet ouvrage.
Elles m'ont fait trembler tout en gardant cette légèreté cette mélancolie étrange pour le passé, cette fascination pour le macabre. J'ai aimé le clin d'oeil des amants maudits dans le musée des légendes.
L'autrice a su avec perfection relater cette oppression qui entoure le soldat dans Les amants maudits, cet univers de mariage presque démoniaque et cet amour étrange qui unit les deux amants.
J'ai par ailleurs noté une citation extrait de cette nouvelle qui m'a beaucoup marqué :

"Dans la vie, ce qui tient de nous doit être un minimum examiné, mûri et peaufiné. Pour le reste, nous n'y pouvons rien, il réside entre les mains du Destin."

J'ai beaucoup aimé Les mystères de Melmenac, Lacura, cette reporter déterminée à raconter à ses fidèles lecteurs l'étrange histoire qui entoure un lieu désaffecté. Elle a pour habitude d'enquêter sur les histoires et les faits divers les plus lugubres qu'elle peut trouver. Elle se rendra dans un village énigmatique aux personnalités très étranges...
L'ambiance de cette nouvelle m'a un peu rappelé le début des films d'horreur, cette brume et ce chemin sinueux qui entoure toujours le protagoniste.

Abomination est plus porté sur l'aventure, sur les légendes, TiCaillou et son GrandPa m'ont étrangement beaucoup fait penser à l'univers de l'Epouvanteur.

Les 7 illusions est aussi une nouvelle qui se concentre plus sur l'aventure tout en restant mystérieuse au possible. J'ai beaucoup aimé le personnage de Luxen, que j'ai trouvé très courageux. Cette nouvelle et son univers m'a légèrement rappelé un film que j'ai vu récemment : Le bon apôtre qui est disponible sur Netflix.

Retrouver la plume riche et mélodieuse de Sélène Derose fut un bonheur.
Ce recueil ne se lit pas, il se dévore.

Je vous le recommande sans hésiter, il est déjà disponible en pré-commande et sera disponible juste avant Halloween, le 30 octobre.

Voici le lien pour vous le procurer.

Vous pouvez retrouver toutes les oeuvres de Sélène Derose ici.
Ici le Teaser de Quêtes, d'ombre et de lumière.
Ici le Teaser d'Effets d'emprises.

Retrouvez l'autrice sur ses réseaux, Twitter, Facebook, Instagram et sur son Site.

Bella Muerte d'Anna-Victoria Val



Je vous retrouve aujourd'hui pour la chronique de Bella Muerte d'Anna-Victoria Val.
C'est avec honneur et plaisir que j'écris cet article avant la sortie du livre, le 31 octobre 2018.

Tout d'abord, je souhaite remercier l'autrice qui m'a très gentiment envoyé son oeuvre et grâce à qui j'ai passé un superbe moment, parfaitement adapté à la saison et son ambiance 'spooky'.

Anna-Victoria Val est une autrice indépendante et auto-éditée que j'ai découverte grâce à Twitter. Dès que j'ai vu son tweet sur Bella Muerte et sa couverture, j'ai su qu'il était fait pour moi et qu'il serait idéal dans le contexte du Pumpkin Autumn Challenge.
Bella Muerte est une Romance Young Adult Fantastique qui n'attend que vous pour Halloween.


Voici le résumé :

" Elle a un an pour aimer. Elle a un an pour tuer.

Sofia est froidement assassinée lors de la Fête des Morts alors qu'elle est en visite dans son Mexique natal. Tandis que la vie s'échappe de son corps, elle est confrontée à la Mort qui la métamorphose en une créature inconnue : une Bella Muerte.
À partir de cet instant, Sofia a un an pour rencontrer l'amour véritable et le sacrifier en offrande au dieu des morts pour rester en vie. 
Mais elle n'a pas l'âme d'une meurtrière et se jure de ne pas tomber dans le piège de l'amour jusqu'à sa rencontre avec Milo. Un jeune homme mystérieux, adepte des sciences occultes et prêt à tout pour la conquérir. 
Sofia deviendra-t-elle une tueuse ou renoncera-t-elle à sa propre vie ? "



L'atmosphère unique et originale qui entoure ce livre m'a beaucoup marqué.
On est vraiment baigné dans cet univers folklorique mexicain. C'est festif, c'est jovial et c'est coloré.
Et ce malgré la tristesse du sujet principal : la mort.
Tous ces Papel picado, ces bougies qui accessoirisent la célèbre Fête des Morts mexicaine, m'ont juste donné l'envie pressante d'aller au Mexique célébrer tout ça.

Tout commence donc par cette célébration, où Sofia et quelques membres de sa famille vont se recueillir sur la tombe de ses parents. On ressent la peine, la tristesse de Sofia, mais on apprend aussi très vite à saisir la différence qu'il peut y avoir dans les différentes cultures. La mort n'est pas vu de la même manière partout. C'est dans un cimetière que tout débute.
Quel décor saisissant pour une lecture d'automne. J'ai adoré dès les premières pages.
Même les 'gourmandises' mexicaines m'ont donné l'eau à la bouche, Pan de los muertos, gateaux, eau de vie et autres friandises sont dévorés par Sofia et ses proches.
Ce sont aussi les petits éléments comme les 'Cempasùchil' qui sont des pétales d'oeillets d'inde et les 'ofrendas' qui m'ont aidé à bien rentrer dans l'intrigue et son décor unique.

On passe un peu par toutes les émotions pendant cette lecture.
La "mort" de Sofia m'a beaucoup touché.
Cette jeune fille qui vit une injustice sans nom, qui ne voit même pas sa vie défiler mais plutôt tout ce qu'elle va rater m'a complètement retourné.
Puis vient sa rencontre avec Santa Muerte, cette sorte de déesse de la mort qui lui fera une proposition empoisonnée...

J'ai beaucoup aimé la tournure du roman, lorsque Sofia reprend vie et retourne à ses habitudes, ses études et son quotidien de jeune fille. Elle est différente, à la fois plus forte et plus faible, son physique change et petit à petit les soupçons concernant sa métamorphose se feront sentir.
L'épreuve qu'elle doit vivre au quotidien et les douleurs que lui inflige Santa Muerte sont presque invivable pour notre héroïne. La pensée du sacrifice qu'elle devra faire, la hante. Tout le roman reposera sur cette question de vie ou de mort.

J'ai aussi adoré sa rencontre avec Milo, l'autrice a su nous pondre une romance qui change de l'ordinaire. Milo est très vrai, très sincère avec Sofia et leur relation est complètement naturelle.

Riche en rebondissements, en suspense et en mystères, Bella Muerte est le livre qu'il vous faut pour passer un automne doux et frissonnant.
La plume d'Anna-Victoria Val est belle et très riche. C'est une oeuvre recherchée et très travaillée. J'en ai appris beaucoup et je la remercie encore pour cette lecture.
Pour un premier roman, je suis très impressionnée !
Encore une plume-pépite à garder en vue.






Le livre est disponible en pré-commande sur Amazon ici.
Il sort le 31 octobre.

Frissonnez-bien !

Petit guide ciné/télé pour une soirée d'Automne

En ce lundi, je reviens pour vous parler de cinéma, de séries télé, de personnages inspirants mais aussi de livres. Ambiance cocooning à souhait, c'est en cette période que j'aime partager mes coups de coeur, tous ces petits bonbons de l'écran que je vous recommande.

C'est en partenariat avec Panasonic que je vous propose cet article, et quoi de mieux que de savourer un film, un documentaire, ou une série télévisée en compagnie de leurs nouvelles barres de son système home cinéma Panasonic qui vous plongeront dans une atmosphère dotée d'un son digne d'un grand cinéma ! 


C'est l'automne, et ce mois d'Octobre regorge de belles découvertes...

THE HAUNTING OF HILL HOUSE, 2018. NETFLIX

Une des toutes nouvelles séries disponible sur Netflix est The Haunting of Hill House, et c'est un véritable coup de coeur. C'est une série idéale pour la saison, afin de se préparer tout doucement pour Halloween... The Haunting of Hill House est l'adaptation du roman du même nom de Shirley Jackson. C'est l'histoire d'un couple qui emménage dans un très grand manoir : Hill House, avec leurs cinq enfants. Des phénomènes surnaturels, des décès étranges et inexpliqués s'y produiront.
C'est 26 années plus tard, que le père et ses enfants se retrouveront afin d'en savoir plus sur ce mystérieux passé qui les hante encore.
Le jeu des acteurs est très juste et je trouve que cette série a, au delà de cette ambiance lugubre, une certaine signification sur la vie et la mort.

COWSPIRACY

Cowspiracy est un documentaire disponible aussi sur Netflix, qui nous parle de l'impact qu'a l'agriculture animale sur notre environnement. C'est un documentaire terriblement juste, qui sans se servir d'images ou de vidéos atroces, nous pousse au retranchement, au questionnement de notre impact quotidien. Ce documentaire questionne également toutes ces ONG qui sont bien trop souvent silencieuses sur le sujet. Pollution, disparition d'espèces, réchauffement climatique, la viande et les produits venant du bétail ont un impact considérable sur notre planète et ses êtres vivants. C'est un reportage militant qui m'a beaucoup informé et qui fait réfléchir sur notre consommation. Je vous le recommande sans hésiter.

SHE'S BEAUTIFUL WHEN SHE'S ANGRY
J'ai adoré ce documentaire. She's beautiful when she's angry toujours sur Netflix, est un film documentaire nous expliquant les débuts du féminisme. Il nous présente les portraits de femmes militantes, des plus grandes figures du mouvement mais nous parle aussi des problématiques que les femmes doivent courageusement affronter dans leurs quotidien. C'est un film sur la femme, pour la femme et qui devrait à mon sens être enseigné au collège ou au lycée aux futurs jeunes hommes.


Quelques personnages féminins inspirants et emblématiques...



BUFFY SUMMERS

Buffy Summers, personnage incontournable féminin des années 90/2000. Buffy contre les vampires est une série que la plupart des gens connaissent, mais il existe aussi un film datant du début des années 90 "Buffy the Vampire Slayer" dont la série s'est inspirée. Buffy incarne une femme se battant contre les forces obscures. Elle est dotée d'une grande force physique et psychologique, et se bat mieux que les hommes, voir même les vampires. C'est avec une grande envie que je compte me replonger dans cette série durant cet automne.

VERONICA MARS

Adolescente, j'étais dingue de la série Veronica Mars, je me retrouvais beaucoup dans ce personnage atypique. Cette jeune femme analyse tout, ne se laisse pas faire, a peur de rien (ou presque), et est très autonome. J'admire ce genre de caractère et cette force qui émane de Veronica me laissait admirative.
Veronica est purement féministe et je suis très heureuse qu'un 'revival' de la série est prévu pour 2019...



SOPHIA BURSET

Un des personnages les plus inspirants et poignants de la série Orange is the New Black est Sophia Burset. J'admire sa force de caractère, mais aussi la manière dont elle impose sa vision des choses et sa personne. Elle se bat contre le jugement des autres, la transphobie. Elle est brillamment jouée par Laverne Cox, actrice transgenre qui, grâce à ce role, donne de la visibilité et une certaine parole à sa communauté.



                                                                                    

LORELAI GILMORE
Comment ne pas mentionner le personnage qui m'a toujours le plus inspiré...
Lorelai Gilmore, cette jeune maman célibataire qui joue son rôle à la perfection.
Personnage central de la série Gilmore Girls, elle se fiche éperdument de ce que les gens pensent d'elle, de son parcours, sa vie... Et je crois qu'il n'y a pas plus féministe comme personnage. Elle vit pour elle et sa fille, et est considérablement impliquée dans l'éducation de sa fille et fait tout pour que sa fille, Rory soit une femme libre.
Lorelai est un bijou qui sait réchauffer le coeur de toutes les femmes.


Evénements marquants télé/ciné 2018...

THE HANDMAID'S TALE : LA SERVANTE ECARLATE SAISON 2

J'ai regardé la saison une avec pas mal de retard, et j'ai trouvé que cette saison 2 était encore plus sombre. C'était psychologiquement très dur, il faut être bien accroché tant les émotions sont intenses.
Ces femmes réduites à l'état d'esclaves sexuelles et complètement déshumanisés par un état religieux totalitaire nous montre la peur et la souffrance à l'état pure. J'ai maintenant très envie de lire le livre de Margaret Atwood qui a inspiré la série.

BLACKkKLANSMAN

J'attendais ce film avec impatience, et étant une grande fan des films de Spike Lee (Jungle Fever, Do the Right Thing etc...) Je me réjouissais de revoir le talent de ce réalisateur de nouveau sur grand écran. J'ai beaucoup aimé BlacKkKlansman même si je dois admettre avoir été un petit peu déçue par rapport au chef d'oeuvre que j'attendais. Un policier noir américain infiltre le Ku Klux Klan sous le scepticisme de quelques collègues... Une mission qui s'annonce périlleuse mais qui sera achevée avec brio. Il est encore dans les salles de cinéma pour ceux que ça intéresse.

Film et série à surveiller...

HALLOWEEN (2018)

Halloween, le film d'horreur par excellence revient au cinéma pour de nouvelles aventures...
Suite de la série de films, ce nouvel Halloween marque le 40ème anniversaire du film original de 1978. C'est le retour tant attendue de Laurie Strode jouée par Jamie Lee Curtis. Celle ci se préparait depuis de nombreuses années au retour du tueur, ce sont des retrouvailles qui s'annoncent particulièrement sanglantes...






LES NOUVELLES AVENTURES DE SABRINA (NETFLIX)

Voilà une série que j'attend avec impatience ! N'ayant jamais été très fan de la série d'époque qui était assez "rigolote", je suis assez excitée à l'idée de voir ce que cette nouvelle Sabrina, plus sombre et mystérieuse nous réserve. Une série digne de la période Halloween que j'ai hâte de découvrir. Et qui sait, peut-être une nouvelle figure féministe sur nos écrans...
Sur Netflix le 26 octobre.



Les meilleures adaptations de livres sur grand écran...

ORGUEIL ET PREJUGES (2005)


J'avais dévoré le livre de Jane Austen, et découvrir le film me faisait très peur. Mais ce fut une belle surprise. J'ai trouvé l'interprétation des acteurs très juste, et la légèreté qui émane du roman est je trouve très bien reproduite dans le film. Fidèle à l'histoire, la relation d'Elizabeth Bennet et Mr Darcy est aussi belle visuellement qu'à l'écrit.
Un roman qu'on lit d'une traite, et un film dans lequel on plonge sans le regretter.









                                                               
TRAINSPOTTING (1996)
Trainspotting est un film adapté d'un de mes livres préférés du même nom. C'est l'histoire de jeunes marginaux accros à l'héroïne dans la ville d'Edimbourg. J'ai trouvé le film fidèle au roman dans la mesure du possible. Le roman d'Irvine Welsh est très poignant, il nous parle des différents points de vue des habitants qui eux aussi souffrent de dépendance à l'héroïne, et compare cette addiction à bien d'autres, totalement destructrices. Je vous recommande de lire le livre avant de voir le film pour mieux en saisir les sens.



Une soirée cocooning parfaite...

Je pense que vous disposez de tous les éléments ou presque pour passer une soirée d'automne parfaite sur le canapé...
Voici quelques uns de mes 'conseils' pour faire en sorte que cette soirée soit réussie.
Pour une soirée au confort absolu :


Ce plaid tout droit venu de chez Nature et découverte vous fera passer une soirée bien au chaud. C'est un plaid avec des manches et une poche pour y placer gourmandises ou livres...

( C'est aussi le genre de cadeau qui plait en cette fin d'année... )





Côté gourmandises pour accompagner votre série ou votre film... (ou même votre livre).
Je vous conseille cette recette juste Délicieuse de Christelle Tanielian.
Son blog est une mine d'or, il regorge de recettes succulentes et parfaites pour la saison.
Elle a aussi un livre 'Ensemble' aux recettes gourmandes et colorées.





Je pense que vous avez de quoi passer LA soirée automnale idéale.
Je vous retrouve très vite pour de nouvelles chroniques, toujours aux saveurs de l'Automne...

Sans relâche d'Isabelle Morot-Sir

Après un long moment d'absence, me revoilà !

J'avais besoin de quelques mois afin de mettre au point certaines choses, et j'avais un peu perdu l'envie d'écrire. Alors j'ai décidé de prendre mon temps, et d'être de retour en Automne, ma saison préférée, celle où ma motivation est toujours à son comble.

Et c'est avec une grande joie que je reviens sur le Blog pour vous chroniquer "Sans relâche" d'Isabelle Morot-Sir. Une autrice dont j'ai déjà lu quelques oeuvres dont "Une histoire de coquelicot" et quelques nouvelles dans les recueils du Club des Indés : "Gourmandises de Noël" et "Destinations inconnues". J'avais beaucoup aimé sa plume et son imagination.

Je vous propose aujourd'hui de lire mon avis sur son livre.


Destinations inconnues, recueil de nouvelles du Club des Indés

C'est en cette fin de semaine que je vous retrouve afin de vous parler d'un recueil de nouvelles tout frais, acidulé et regorgeant de pépites pour vous faire savourer votre été.
Que vous soyez sur le sable, à la piscine, à la montagne, sous la pluie ou sous la couette, ces nouvelles sauront satisfaire tous les goûts.

Voici le résumé :

Les beaux jours sont là ! Adieu nuits à rallonge et efforts désespérés pour se réchauffer !
Le soleil revient, la température monte, les esprits s'échauffent en rêvant d'évasion.
Besoin de partir ? Ça tombe bien, le Club des Indés vous emmène en voyage !


La fille aux cheveux roses d'Amélie B.

En ce jeudi, je vous retrouve pour la chronique de La fille aux cheveux roses d'Amélie B.
Ma dernière chronique portait sur le tome 1 de Sans Toi toujours de la même autrice.
Ayant beaucoup aimé ce livre, c'est avec plaisir que je me suis plongée dans cette lecture en avant première de son nouveau recueil.

Voici le résumé :

Après deux années de prépa, Adèle, élève sérieuse et réservée, quitte le cocon familial pour intégrer une école supérieure en province. La cohabitation avec les autres étudiants n'est pas toujours facile et l'ambiance festive qui règne sur le campus perturbe ses habitudes. Une personne intrigue immédiatement la jeune parisienne : Chloé. Son style décalé et son caractère bien trempé soulèvent quelques interrogations. En voulant percer les mystères qui entourent cette fille aux cheveux roses, Adèle s'apprête à vivre l'année la plus marquante de son existence.

Sans Toi: L'envol, d'Amélie B.

Aujourd'hui je vous retrouve pour la chronique de Sans Toi: L'envol d'Amélie B. . Il s'agit du premier tome de la trilogie Sans Toi.

Voici le résumé :

Roman feel good à ne pas manquer ! "À 28 ans, Béatrice a tout pour être heureuse, mais sa vie est loin de celle dont elle rêvait. Fatiguée par la monotonie de son quotidien et par la futilité de son boulot, elle pourrait se reposer sur Maxime, son compagnon. Mais ce dernier multiplie mensonges et attitudes suspectes. Même ses amies, pourtant si pétillantes, n'arrivent plus à lui remonter le moral...
Lors d'un week end à Lisbonne avec Max, un appel va bouleverser son existence et la plonger dans une succession d'aventures inattendues..." 
Dans ce premier volet d'une trilogie peu commune, Amélie B. réussit à nous captiver en mêlant romance, suspense et rebondissements. 
En jonglant avec des personnages attachants et des paysages authentiques, elle nous transporte dès les premiers mots...